Où en êtes-vous avec la dépendance sexuelle ? Êtes-vous accro au sexe ?

addiction-au-sexe

Les hommes qui ne peuvent pas gérer leur propre comportement sexuel pourraient souffrir de l’addiction au sexe. Cette condition est appelée hypersexualité, dépendance sexuelle ou comportement sexuel compulsif.

Quand ils se livrent à des actes sexuels, ils se concentrent uniquement sur l’acte lui-même. Autrement dit, ils ne forment pas de liens affectifs avec leurs partenaires.

Qu’est-ce qu’une addiction au sexe ?

Ces hommes qui ont une addiction au sexe sont obsédés par les pensées de sexe.

Ils passent énormément de temps à penser au sexe, à avoir des rapports sexuels, à avoir des relations sexuelles ou à se remettre d’une relation sexuelle.

Ils refusent d’admettre et nient souvent qu’ils ont un problème.

Ils se défendent en prétextant que leurs actions sont parfaitement saines, et que c’est « juste qu’ils aiment le sexe, c’est tout » !

Un homme qui souffre d’une dépendance sexuelle s’engage souvent dans des activités qui peuvent être nuisibles. A l’extrême, ces activités peuvent « menacer » sa vie sociale et professionnelle.

Un accro au sexe ne peut pas s’empêcher de naviguer sur des sites de pornographie. Pire, il ne peut s’en empêcher même quand il est au travail, et ce en dépit des avertissements ou de la menace de perdre son emploi.

Il pourrait aussi avoir des problèmes dans sa relation avec son partenaire.  Cette situation conflictuelle sera le résultat de son infidélité répétitive ou à cause de son addiction à regarder la pornographie.

Il pourrait également risquer sa santé en ayant des relations sexuelles non protégées avec des étrangers ou des prostituées.

Il pourrait aussi risquer sa sécurité en se livrant à des relations sexuelles inhabituelles (à caractère pervers) ou en cherchant constamment de nouvelles aventures sexuelles.

Addiction au sexe : Est-ce un vrai trouble mental ?

L’addiction au sexe n’est pas répertoriée pas dans le cadre des maladies mentales. Par conséquent, elle n’est pas considérée comme un trouble mental officiel.

Certains psychiatres ne croient pas qu’elle devrait être répertoriée comme un trouble. D’après eux, le fait de lui donner cette qualification médicale, donnera à ceux qui s’engagent dans ces activités anormales une excuse pour couvrir ce qu’ils font.

Ça sera aussi un alibi pour eux pour ne pas assumer la responsabilité de leur comportement.

Qualifier les déviants sexuels de personnes atteintes d’un trouble mental au lieu de les obliger à accepter le fait que leurs actions sont différentes de la norme, peut être nuisible.

On ne peut qualifier l’addiction au sexe de comportement déviant parce que ce dernier est généralement un comportement étrange, différent ou inapproprié.

C’est un comportement qui peut parfois revêtir un aspect criminel.

Autre chose, on ne peut pas accuser une personne d’avoir ce trouble juste parce qu’elle cherche à expérimenter des expériences sexuelles différentes.

Une autre raison pour ne pas répertorier la dépendance sexuelle dans la case des troubles mentaux se trouve dans le fait que les comportements sexuelles socialement acceptés peuvent être différents selon les cultures.

Ceux qui sont en faveur de la catégorisation de l’addiction au sexe comme une maladie croient que cette dépendance sexuelle est similaire à la dépendance à l’alcool ou autres drogues.

De ce fait, ne pas la considérer comme tel, empêchera les hommes qui en souffrent de recevoir l’aide dont ils ont besoin.

Nous savons qu’avant que l’addiction au sexe ne soit considérée comme trouble mental, il faut au préalable réaliser des études nationales fiables.

Il s’agit de recherches qui fournissent des informations sur les critères de diagnostique. En d’autres termes, les taux de prévalence, les caractéristiques biologiques et neurobiologiques des personnes considérées comme accros au sexe.

Les scientifiques devraient également explorer davantage les causes. Par exemple, est-ce une forme de trouble obsessionnel compulsif (TOC) ? Est-ce un déficit de contrôle impulsif ou un problème de régulation émotionnelle ?

Si la recherche scientifique confirme ces questionnements, la communauté médicale serait contrainte d’accepter l’addiction au sexe comme une maladie similaire à l’alcoolisme et d’autres conditions addictives.

Quels sont les comportements associés à l’addiction au sexe ?

Il n’y a pas une liste définie de comportements que tous les accros au sexe font d’une façon similaire. Ça serait comme dire qu’un alcoolique est celui qui boit uniquement de la vodka ou celui qui boit à la maison.

Il existe cependant un certain nombre de comportements associés à l’addiction au sexe :

  • Masturbation compulsive ;
  • Partenaires sexuels multiples ;
  • Utilisation persistante de la pornographie ;
  • Pratique des rapports sexuels non protégés ;
  • Cybersexe ;
  • Engagement dans le sexe avec des prostituées ;
  • Comportements exhibitionnistes ou voyeurisme ;
  • Rencontres obsessives par le biais d’annonces personnelles ;
  • Harcèlement sexuel d’autrui.

Comme pour les autres types de dépendance, l’homme sujet à l’addiction au sexe trouve souvent que les actes sexuels qu’il a, ne lui procurent pas assez de satisfaction émotionnelle ou physique.

Il cherche donc constamment «plus» – plus de temps sur les sites pornographiques, sexe plusieurs fois par jour, plus de partenaires.

Il se sent impuissant devant la tentation. Il ne peut pas arrêter, même si son obsession peut lui causer des problèmes financiers, relationnels, sanitaires et sociaux.

Il peut abandonner des tâches plus importantes et plus vitales pour se livrer à des relations sexuelles.

Nombreux sont les hommes qui souffrent de cette dépendance à avoir fait plusieurs tentatives pour arrêter ce comportement maladif. Mais ils reviennent toujours à leurs anciennes habitudes comme un fumeur avec sa cigarette.

Où trouver de l’aide ?

Si vous croyez que vous, ou quelqu’un que vous connaissez, souffre d’une dépendance sexuelle, sachez que ça peut se soigner.

Comme pour toutes les dépendances, la première étape mais aussi la plus difficile, consiste à admettre que vous avez un problème.

Les spécialistes de la toxicomanie travaillent souvent avec les hommes qui cherchent de l’aide pour leur addiction au sexe.

Vous pouvez chercher un spécialiste de la toxicomanie en contactant les centres locaux de traitement de la toxicomanie. Vous pouvez également demander à votre médecin de soins primaires une recommandation.

Au début du traitement, votre thérapeute pourrait vous demander de vous abstenir à court terme de toute activité sexuelle.

Après cela et une fois que vous avez commencer à apprendre à gérer vos comportements, votre thérapeute vous assistera. Son objectif sera de vous ré-engager dans une vie sexuelle de manière responsable.

Parmi les méthodes utilisées pour traiter l’addiction on trouve :

  • Counseling individuel ;
  • Groupes de soutien ;
  • Médicaments utilisés pour traiter les problèmes de TOC ou de contrôle des impulsions ;
  • Reconstruire des relations ;
  • Gestion du stress.

Certains programmes de traitement sont inspirés des mêmes méthodes utilisées pour soigner l’alcoolisme ou les autres dépendances déjà connues.

Autres articles à lire

Le clitoris : Qu’y a-t-il à savoir sur cet organe féminin mystérieux ?
La meilleure position de sexe pour la stimulation clitoridienne
Tout ce que vous devez savoir sur le point G
Une pompe à pénis pour lutter contre la dysfonction érectile
5 façons dont les suppléments d’oxyde nitrique améliorent votre santé et vos performances
5 façons pour augmenter naturellement vos niveaux d’oxyde nitrique
Quand est-ce que faut-il subir un examen des testicules et pourquoi ?
Quels sont les problèmes communs de prostate les plus fréquents ?
Voici comment devenir meilleur au lit selon les chercheurs
Voici les 10 types de pénis que les femmes adorent (en secret !)…
Les femmes peuvent avoir (au moins) six types d’orgasmes différents
Taille du pénis : une nouvelle étude confirme … nos doutes !
25 choses que les femmes aimeraient que tous les hommes sachent sur le sexe
Les aliments pour un pénis plus gros et plus sain, mythe ou réalité ?
La performance sexuelle et son impact sur la vie intime de l’homme
Contrôler l’éjaculation précoce grâce aux avantages de l’exercice de Kegel
12 traitements naturels de l’éjaculation précoce
Qu’est-ce que Jelqing et comment l’utiliser pour agrandir le pénis ?
La Peyronie : comment l’identifier et comment la traiter ?
Les vérités que vous devez savoir sur la masturbation masculine
10 choses qu’il faut savoir avant d’agrandir son sexe
Comment augmenter la taille du pénis naturellement en utilisant des herbes ?
Les aliments nécessaires pour stimuler le nombre de spermatozoïdes
La Damiana, l'aphrodisiaque naturel pour traiter l'éjaculation précoce et augmenter la puissance sexuelle
Quels sont les effets de la marijuana sur votre vie sexuelle ?
9 façons naturelles d’obtenir un pénis plus gros
Taille du penis : êtes-vous au-dessus ou au-dessous de la moyenne ?
Douleur au penis – Top 5 causes les plus communes chez les hommes
Faible testostérone : Les signes d’avertissement à ne pas négliger
Les questions fréquemment posées (FAQ) au sujet de l’extenseur pénien Phallosan Forte
Les causes communes et les traitements de la baisse de libido chez les hommes
Solutions naturelles et peu coûteuses pour augmenter sa testostérone
Physiologie, Anatomie & Faits inédits sur le sexe masculin
Comment reconnaitre une fracture du pénis et comment la traiter efficacement ?
Contrôler l’éjaculation précoce : les solutions disponibles et à votre portée
Quelles sont les causes de l'éjaculation faible et comment la traiter ?
Pour les hommes seulement : une petite initiation au clitoris, l’organe féminin le plus sensible
L’orgasme féminin : Que veulent les femmes et que doivent faire les hommes ?
Comment réussir à satisfaire votre partenaire même si vous avez un petit pénis ?
Ce qu’il faut savoir sur les huiles essentielles pour la dysfonction érectile
Cet analgésique commun pourrait affecter négativement la fertilité masculine
La dysfonction érectile est-elle un signe précoce de maladies cardio-vasculaires ?
11 aliments aphrodisiaques pour améliorer votre libido
Comment maintenir la santé sexuelle masculine et prévenir les troubles sexuels ?
Les meilleurs aliments pour augmenter la testostérone naturellement
Comment le porno peut-il induire la dysfonction érectile ?
7 signes qui peuvent annoncer une dysfonction érectile imminente
5 façons naturelles de soutenir le traitement de l’hypogonadisme
Comment fonctionne l’érection ?
Où en êtes-vous avec la dépendance sexuelle ? Êtes-vous accro au sexe ?
Qu’est-ce que la prostate et quelle est sa fonction ?
Les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) à surveiller
Qu’est-ce que l’Épididymite ou l’inflammation de l’épididyme ?
Quelle est la cause de l’érection nocturne douloureuse et comment la traiter ?
Est-il normal d’avoir des testicules de tailles différentes ? Et quand faut-il s’inquiéter ?
Qu’est-ce que la torsion testiculaire ? Comment la prévenir et la traiter ?
previous arrow
next arrow
PlayPause
Slider

Auteur

Carl L.
Carl L. est un écrivain, rédacteur, blogueur et chercheur. Ses travaux portent sur le mode de vie, la sexualité et le bien-être. Il s'intéresse également aux problèmes que connaissent les hommes durant leur vie et tente de les aider à trouver des solutions efficaces.

Rejoignez la conversation

Partagez votre avis

Votre email ne sera pas affiché en public.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.