Quels sont les effets de la marijuana sur votre vie sexuelle ?

marijuana-et-dysfonction-sexuelle

Y a-t-il un lien de causalité entre le cannabis et dysfonction sexuelle ?

Le cannabis est la drogue illégale la plus largement consommée dans l’hexagone, surtout par les jeunes.

Comme toute drogue, une consommation régulière ou abusive représente des dangers réels pour la santé.

La marijuana, aussi connue sous le nom de cannabis, a certainement une réputation douteuse surtout en matière de sexe. On estime même qu’il existe un lien étroit entre le cannabis et dysfonction sexuelle.

Certaines personnes jurent qu’elle améliore le sexe. D’autres prétendent qu’elle interfère avec leur performance.

Pire, dans certains cas, elle peut même entrainer ou aggraver les dysfonctionnements sexuels.

Selon certaines personnes, fumer occasionnellement un joint avant les rapports sexuels peut être bénéfique à leur vie sexuelle.

Cependant, fumer beaucoup et trop souvent peut entraîner des effets secondaires très désagréables.

Cannabis et sexualité masculine : Que disent les études ?

Certaines études suggèrent que fumer de la marijuana sur une base régulière peut améliorer le sexe – pour la plupart des gens.

Une étude menée en novembre 2017 [1] a essayé de déterminer la relation entre la consommation de marijuana et la fréquence et la fonction sexuelles chez des hommes et des femmes de 30 ans aux États-Unis.

Cet essai a duré de 2002 à 2015. Ses résultats ont révélé que les hommes et les femmes qui fumaient du cannabis avaient de meilleurs rapports sexuels par rapport aux autres couples non-fumeurs.

Ces résultats ont également démontré que l’utilisation du marijuana était liée à une amélioration de la qualité des rapports sexuels.

En plus, elle ne semblait pas altérer la fonction sexuelle.

D’un autre côté, d’autres études suggèrent que fumer de grandes quantités de marijuana sur une base régulière peut faire plus de mal que de bien à votre vie sexuelle.

En fait, une étude [2] a révélé que fumer un joint pourrait améliorer le sexe, mais fumer deux ou plus pourrait au contraire, l’entraver.

Ces exemples d’études citées ne font que démontrer qu’il faut encore plus de recherches avant de déterminer avec certitude la relation « cannabis et dysfonction sexuelle ».

La marijuana peut interférer avec la fonction sexuelle chez certaines personnes. Il est donc important de d’abord comprendre ses avantages et ses risques potentiels avant de l’utiliser pour améliorer votre performance sexuelle.

Les effets secondaires sexuels négatifs de l’usage de la marijuana

Le Δ-9-tétrahydrocannabinol, plus communément appelé THC est l’ingrédient principal de la marijuana.

Cette substance peut avoir des effets bénéfiques sur la santé. Mais il est aussi vrai qu’elle peut également provoquer des effets secondaires sexuels négatifs .

Par exemple, la marijuana peut stimuler l’humeur et réduire l’anxiété avant, pendant ou même après les rapports sexuels. Mais elle peut aussi faire des ravages du côté de la libido.

En fait, certains utilisateurs affirment qu’être sous l’effet du cannabis, tue leur désir pour le sexe.

En outre, il est connu que les utilisateurs du cannabis perdent leur concentration après avoir fumé.

C’est aussi valable pendant les rapports sexuels. Cette perte de concentration nuit à la connexion du couple et entraine une séparation émotionnelle entre les partenaires.

Cannabis et dysfonction sexuelle

L’abus de la marijuana peut interférer avec la performance sexuelle, la fonction et le désir. Certains de ces problèmes affectent seulement les hommes.

En effet, la «sur-utilisation» chronique de la marijuana peut être liée à la dysfonction érectile. Elle peut aussi entrainer une chute des taux de la testostérone et la diminution de la libido.

A l’extrême, elle peut être une cause de l’incapacité d’atteindre l’orgasme et de l’éjaculation précoce.

– Dysfonction érectile

Certaines recherches suggèrent que la marijuana peut causer la dysfonction érectile chez certains hommes.

La dysfonction érectile est un problème sexuel masculin commun. Il se produit quand un homme a du mal à obtenir et à maintenir une érection.

Selon une revue publiée au Journal of Sexual Medicine [3], la relation entre le cannabis et dysfonction sexuelle est fort probable.

En effet, il pourrait y avoir un lien de causalité entre l’utilisation chronique de la marijuana et la dysfonction érectile.

De plus, l’effet du THC sur le cerveau peut également perturber certaines fonctions corporelles, comme les muscles du pénis. Cet effet déclenche ou aggrave la dysfonction érectile.

Les chercheurs ont également constaté que les niveaux bas de testostérone qui résultent de la consommation de la marijuana, peuvent également mener à la dysfonction érectile.

Certains États ont certes légalisé l’utilisation de la marijuana à des fins médicinales. Mais cette substance n’a pas été approuvée pour le traitement de la dysfonction érectile.

– Faible taux de testostérone et diminution de la libido

L’utilisation fréquente de la marijuana peut conduire à une diminution alarmante des niveaux de la testostérone. Elle peut également mener à une diminution de la libido chez certains hommes.

Une étude réalisée en 2017 [4] suggère que des quantités plus faibles de marijuana peuvent augmenter le désir sexuel (chez certains hommes).

Cependant, une utilisation chronique de quantités plus élevées de cette substance, peut effectivement la diminuer (par exemple, l’orgasme inhibé, l’éjaculation précoce, la dysfonction érectile et la libido).

– Incapacité à atteindre l’orgasme

L’utilisation de la marijuana peut également affecter la capacité à atteindre un orgasme.

Selon une étude de 2009 [5], les hommes qui fumaient de la marijuana quotidiennement avaient plus de mal à atteindre l’orgasme que leurs homologues non fumeurs.

Par conséquent, les chercheurs ont conclu que l’utilisation de la marijuana – et le tabagisme en général – sur une base régulière peut vous empêcher d’atteindre l’orgasme pendant les rapports sexuels.

– Ejaculation précoce

On sait tous que les causes de l’éjaculation précoce varient. Mais certaines recherches indiquent que l’utilisation régulière du cannabis peut causer ou exacerber les problèmes d’éjaculation précoce chez les hommes.

Selon des études récentes, la marijuana peut être à la fois inefficace et contre-productive pour certains hommes atteints d’éjaculation précoce.

C’est notamment ce que révèle une étude de La trobe University [6] qui a conclu que les hommes qui fumaient de la marijuana sont trois fois plus enclins à être des éjaculateurs précoces que leurs homologues non fumeurs.

Par conséquent, les chercheurs ont conclu que l’utilisation fréquente de la marijuana peut entraîner ses troubles sexuels masculins. Elle peut même aggraver certains comme l’éjaculation précoce par exemple.

En résumé

Le consensus général est que l’utilisation occasionnelle de la marijuana à faible quantité peut produire de meilleurs rapports sexuels.

Mais une utilisation plus fréquente et à des doses plus élevées peut avoir un impact négatif sur votre vie sexuelle.

Cependant, les recherches réalisées sur la marijuana et la fonction sexuelle sont contradictoires.

Il faut donc d’autres recherches supplémentaires pour déterminer avec exactitude le lien entre le cannabis et dysfonction sexuelle.

Et bien sûr, il est toujours important de consulter les lois locales sur la marijuana. Nous le rappelons encore une fois, le cannabis est une drogue illégale dans de nombreux pays.

Et enfin, vous devez parler à votre médecin avant de l’utiliser de quelque manière que ce soit.

Autres articles à lire

Le clitoris : Qu’y a-t-il à savoir sur cet organe féminin mystérieux ?
La meilleure position de sexe pour la stimulation clitoridienne
Tout ce que vous devez savoir sur le point G
Une pompe à pénis pour lutter contre la dysfonction érectile
5 façons dont les suppléments d’oxyde nitrique améliorent votre santé et vos performances
5 façons pour augmenter naturellement vos niveaux d’oxyde nitrique
Quand est-ce que faut-il subir un examen des testicules et pourquoi ?
Quels sont les problèmes communs de prostate les plus fréquents ?
Voici comment devenir meilleur au lit selon les chercheurs
Voici les 10 types de pénis que les femmes adorent (en secret !)…
Les femmes peuvent avoir (au moins) six types d’orgasmes différents
Taille du pénis : une nouvelle étude confirme … nos doutes !
25 choses que les femmes aimeraient que tous les hommes sachent sur le sexe
Les aliments pour un pénis plus gros et plus sain, mythe ou réalité ?
La performance sexuelle et son impact sur la vie intime de l’homme
Contrôler l’éjaculation précoce grâce aux avantages de l’exercice de Kegel
12 traitements naturels de l’éjaculation précoce
Qu’est-ce que Jelqing et comment l’utiliser pour agrandir le pénis ?
La Peyronie : comment l’identifier et comment la traiter ?
Les vérités que vous devez savoir sur la masturbation masculine
10 choses qu’il faut savoir avant d’agrandir son sexe
Comment augmenter la taille du pénis naturellement en utilisant des herbes ?
Les aliments nécessaires pour stimuler le nombre de spermatozoïdes
La Damiana, l'aphrodisiaque naturel pour traiter l'éjaculation précoce et augmenter la puissance sexuelle
Quels sont les effets de la marijuana sur votre vie sexuelle ?
9 façons naturelles d’obtenir un pénis plus gros
Taille du penis : êtes-vous au-dessus ou au-dessous de la moyenne ?
Douleur au penis – Top 5 causes les plus communes chez les hommes
Faible testostérone : Les signes d’avertissement à ne pas négliger
Les questions fréquemment posées (FAQ) au sujet de l’extenseur pénien Phallosan Forte
Les causes communes et les traitements de la baisse de libido chez les hommes
Solutions naturelles et peu coûteuses pour augmenter sa testostérone
Physiologie, Anatomie & Faits inédits sur le sexe masculin
Comment reconnaitre une fracture du pénis et comment la traiter efficacement ?
Contrôler l’éjaculation précoce : les solutions disponibles et à votre portée
Quelles sont les causes de l'éjaculation faible et comment la traiter ?
Pour les hommes seulement : une petite initiation au clitoris, l’organe féminin le plus sensible
L’orgasme féminin : Que veulent les femmes et que doivent faire les hommes ?
Comment réussir à satisfaire votre partenaire même si vous avez un petit pénis ?
Ce qu’il faut savoir sur les huiles essentielles pour la dysfonction érectile
Cet analgésique commun pourrait affecter négativement la fertilité masculine
La dysfonction érectile est-elle un signe précoce de maladies cardio-vasculaires ?
11 aliments aphrodisiaques pour améliorer votre libido
Comment maintenir la santé sexuelle masculine et prévenir les troubles sexuels ?
Les meilleurs aliments pour augmenter la testostérone naturellement
Comment le porno peut-il induire la dysfonction érectile ?
7 signes qui peuvent annoncer une dysfonction érectile imminente
5 façons naturelles de soutenir le traitement de l’hypogonadisme
Comment fonctionne l’érection ?
Où en êtes-vous avec la dépendance sexuelle ? Êtes-vous accro au sexe ?
Qu’est-ce que la prostate et quelle est sa fonction ?
Les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) à surveiller
Qu’est-ce que l’Épididymite ou l’inflammation de l’épididyme ?
Quelle est la cause de l’érection nocturne douloureuse et comment la traiter ?
Est-il normal d’avoir des testicules de tailles différentes ? Et quand faut-il s’inquiéter ?
Qu’est-ce que la torsion testiculaire ? Comment la prévenir et la traiter ?
previous arrow
next arrow
PlayPause
Slider

Auteur

Carl L.
Carl L. est un écrivain, rédacteur, blogueur et chercheur. Ses travaux portent sur le mode de vie, la sexualité et le bien-être. Il s'intéresse également aux problèmes que connaissent les hommes durant leur vie et tente de les aider à trouver des solutions efficaces.

Rejoignez la conversation

Partagez votre avis

Votre email ne sera pas affiché en public.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.