Ejaculation précoce : symptômes, causes et traitements

ejaculation-precoce L’éjaculation précoce est un phénomène extrêmement frustrant pour les hommes. C’est le trouble sexuel le plus répandu chez les hommes, car il affecte 30% à 40% des hommes, dont au moins 10% de ces derniers souffrent aussi de dysfonction érectile.

Si vous ne voulez pas être cette personne qui en souffre, sachez que la médecine contemporaine offre de nombreux remèdes et solutions pour traiter ce mal.

Qu’est-ce que l’éjaculation précoce ?

Une éjaculation est qualifiée de précoce quand un homme éjacule suite à une stimulation minime peu de temps après avoir entamer un rapport sexuel, parfois même avant la pénétration.

L’éjaculation précoce est la dysfonction sexuelle la plus répandue chez les hommes de tout âge.

Un homme sur cinq souffre de cette dysfonction et un homme sur trois pense qu’il éjacule d’une façon prématurée.

Tous les hommes peuvent souffrir de ce mal, abstraction faite de leur âge.

Pour comprendre l’éjaculation précoce, il faut comprendre comment un homme éjacule.

Le processus de l’éjaculation se fait en deux étapes. La première étape est la phase d’émission pendant laquelle le sperme est formé et déposé à l’extrémité postérieure de l’urètre.

La deuxième étape est la phase d’expulsion, pendant laquelle l’urètre se contracte pour expulser le sperme hors du pénis provoquant ainsi l’éjaculation et l’orgasme.

Les hommes qui souffrent de l’éjaculation précoce trouvent une difficulté à contrôler ce processus.

Ce mécanisme d’éjaculation peut être contrôlé dans une certaine mesure en recourant à des moyens appropriés.

Est-ce important pour une vie sexuelle heureuse ?

La réponse est oui.

L’éjaculation précoce peut affecter négativement la qualité de la vie sexuelle de chacun de nous.

Elle nuit à notre confiance, nuit à nos performances sexuelles et réduit considérablement notre jouissance sexuelle.

Un homme qui éjacule d’une façon prématurée, échouera à maintenir son érection. Par conséquent, la durée du rapport se trouve abrégée et cela donne place à la frustration de l’homme et de sa partenaire.

Ces retombées psychiques de l’éjaculation précoce peuvent entrainer des complications dans la relation quotidienne du couple.

Le problème peut prendre des proportions plus alarmantes puisqu’il peut menacer l’existence et l’avenir de la relation.

Quel est le temps moyen jusqu’à l’éjaculation ?

Pour savoir si vous souffrez d’éjaculation précoce ou pas, il vous faudra savoir en premier quelle est la durée moyenne de l’éjaculation d’un homme après un rapport sexuel.

On estime que la latence typique de l’éjaculation se situe entre 3 et 8 minutes. On qualifie un homme d’éjaculateur précoce s’il éjacule dans moins d’une minute après la pénétration.

En réalité, tout homme qui éjacule avant 3 minutes, est à la limite de devenir un éjaculateur précoce.

Quels sont les symptômes de l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce est souvent associée aux symptômes physiques suivantes :

  • Excitation sexuelle plus élevée que d’habitude qui peut se traduire par une anxiété de performance sexuelle ;
  • Ejaculation après un rapport sexuel ou une pénétration qui a duré moins d’une minute ;
  • Ejaculation avant la pénétration qui survint suite à l’excitation et l’anxiété ;
  • Absence du contrôle du processus d’éjaculation ;
  • Dysfonction érectile.

Si la situation persiste, elle donne naissance à des émotions négatives comme le désintérêt pour le sexe, les difficultés relationnelles, le doute et la dépression.

Dans ce cas, il ne faut plus la considérer comme un problème passager.

Quelles sont les causes de l’éjaculation précoce ?

Les facteurs que nous allons citer dans ce qui suit, peuvent causer l’éjaculation prématurée bien que rarement d’une façon isolée. Ils sont généralement combinés.

Voici donc les causes communes de l’éjaculation précoce chez l’homme :

  • Excitation sexuelle élevée après une période sans sexe ou de sexe peu fréquent ;
  • Manque de confiance en ses performances sexuelles ;
  • Prédisposition génétique ;
  • Troubles au niveau de la transmission nerveuse du pénis atypique et des neurotransmetteurs ;
  • Sensibilité pénienne accrue ;
  • Inflammation de la prostate ou de l’urètre ;
  • Stress et dépression ;
  • Conflits non résolus dans la relation du couple ;
  • Attente irréaliste de ses aptitudes sexuelles ;
  • Déséquilibres hormonaux ;
  • Troubles associés à la glande thyroïde.

Quels sont les autres effets indésirables de l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce entrave la jouissance sexuelle et affecte la capacité d’un homme à satisfaire son partenaire. Cela peut être humiliant et dégradant pour le moi masculin.

En conséquence, des problèmes supplémentaires peuvent survenir et affecter l’individu et son contexte relationnel. Il s’agit par exemple de :

  • Faible estime de soi ;
  • Frustration et dépression ;
  • Echec de la relation du couple ;
  • Désespoir et la peur de recourir à un traitement de peur qu’il soit nocif ;
  • Perte d’intérêt pour le sexe.

Avis des experts au sujet de l’éjaculation précoce

De nombreuses instances sanitaires dans le monde ont abordé les questions liées à l’éjaculation précoce.

Ces instances conseillent aux hommes d’avoir des rapports sexuels (avec la femme au-dessus) ou de se masturber plus fréquemment.

Elles leur conseillent également d’utiliser la technique de compression et d’explorer les options qu’offre la médecine et recourir aux conseils des experts s’il le faut.

Comment traiter l’éjaculation précoce ?

Il y a plusieurs façons de traiter l’éjaculation précoce. Les plus connues et les plus communes sont :

– Médicaments :

Plusieurs médicaments approuvés par les instances sanitaires mondiales existent et sont en vente en ligne comme en pharmacie.

Le plan de traitement le plus commun pour l’éjaculation précoce est l’usage des inhibiteurs sélectifs de recapture de la sérotonine.

La sérotonine est un produit chimique produit dans le cerveau. C’est un neurotransmetteur qui signale au cerveau d’initier le processus d’éjaculation.

L’éjaculation peut être retardée en augmentant la signalisation de la sérotonine dans le cerveau grâce aux effets des inhibiteurs sélectifs de recapture de la sérotonine.

D’un autre côté, on trouve les crèmes et les spray d’anesthésie locale qui ont montré leur efficacité dans le traitement de l’éjaculation précoce en raison de leur capacité à rendre le pénis moins sensible.

Etant donné que le problème de l’éjaculation précoce résulte de l’hypersensibilité du pénis, l’effet anesthésiant de ces crèmes topiques, augmente le seuil de stimulation et retarde ainsi l’éjaculation.

Le point fort de ces crèmes c’est qu’elles sont rapidement absorbées par la peau, ce qui réduit considérablement l’apparition d’effets secondaires. Ces crèmes doivent être utilisées peu de temps avant le rapport sexuel.

– Thérapie psychologique :

Comme nous venons de le voir, l’éjaculation précoce peut trouver ses origines dans des problèmes psychologiques.

De ce fait, la thérapie psychologique représente une option intéressante pour remédier à ce malaise.

Ce genre de thérapie consiste à recevoir des conseils dans le cadre d’une thérapie individuelle ou de couple.

Cette méthode donne l’occasion à la personne qui souffre d’éjaculation précoce de s’exprimer ouvertement, d’exposer ses sentiments et donc de se libérer de sa frustration.

Cette acceptation et cette exposition permettent de libérer l’esprit et d’agir sur les effets psychologiques qui l’entrainent.

– Thérapie cognitivo-comportementale :

La thérapie comportementale cognitive est une forme de traitement plus sophistiquée et plus compliquée.

La bonne nouvelle c’est qu’elle fonctionne. Cela s’applique particulièrement aux hommes qui ont passé une longue durée à se masturber avant de se mettre en couple.

Cette thérapie consiste à reconditionner l’esprit en visant à inverser le processus et nécessite beaucoup de temps, de patience et de soutien.

Cette forme de thérapie n’est pas aussi facile que cela semble car il faut du temps et exige un engagement total. Le soutien de votre partenaire est recommandé.

Cette thérapie peut également comprendre l’éducation sexuelle sur les techniques et les exercices comme les exercices de Kegel.

– Technique Squeeze :

Le squeeze ou la technique squeeze est une technique utilisée pour traiter l’éjaculation précoce.

Son concept est simple, il consiste à comprimer ou serrer le gland du pénis dès que l’homme ressent l’imminence de l’éjaculation.

Mais avant tout, il faut savoir repérer les parties à serrer (le gland, le frein et la couronne).

Il suffit par la suite de mettre le pouce sur le frein tandis que l’index et le médius compriment la couronne et le gland.

Cette action peut être faite par l’homme lui-même ou par sa partenaire. Cette technique est facile mais apporte rarement de bons résultats. D’habitude elle est accompagnée par d’autre techniques complémentaires.

– Ralentir les choses :

La précipitation qu’ont les hommes qui ont déjà connu la dysfonction érectile, peut les amener à l’éjaculation précoce de peur de perdre leur érection.

Apprendre à ralentir les choses à ce niveau en se focalisant sur sa respiration, est un premier pas pour gérer l’anxiété.

Le fait d’arrêter le rapport à l’approche de l’éjaculation, peut également prolonger la durée du rapport.

Cette méthode gratuite exige beaucoup de pratique avant de parvenir à la maitrise totale de l’éjaculation.

– Positions sexuelles :

Le changement des positions sexuelles peut être un remède efficace contre l’éjaculation prématurée.

Les positions sexuelles les plus recommandées à cet effet, sont les positions où la femme se tient au-dessus de l’homme. En d’autres termes, elle le chevauche.

Ce genre de positions est avantageux pour les deux parties. D’un côté la femme prend le contrôle de l’acte et impose son propre rythme.

D’un autre côté, il est connu que les les femmes ont un rythme plus lent que celui des hommes ce qui permettra à l’homme de durer plus longtemps et donc de retarder son éjaculation.

Les autres solutions pour traiter l’éjaculation précoce :

  • Les préservatifs avec anesthésie locale qui sont une option populaire. Ils désensibilisent le pénis dans une certaine mesure et permettent ainsi de retarder l’éjaculation ;
  • Exercices manuels comme le jelqing ou les exercices de Kegel, qui renforcent les muscles pelviens mâles.

Dans l’ensemble, l’éjaculation précoce est une condition très fréquente chez les hommes. Heureusement, elle peut être traitée par divers moyens.

La forme la plus efficace de traitement reste le traitement médical.

Les thérapie psychologique, sexuelle ou de comportement sont également une option à envisager pour remédier aux problèmes psychologiques qui peuvent la causer et apprendre de nouvelles techniques de sexe.

Les hommes sont connus pour taire tout problème qui touche à leur virilité. Ils pensent être les seuls à en souffrir et n’osent pas en parler. Accepter le problème est une condition nécessaire pour trouver le traitement adéquat.

Dans la catégorie éjaculation précoce sur notre site, nous avons essayé de regrouper les médicaments à succès pour traiter cette complication sexuelle.

Solutions pour durer plus longtemps au lit

– Pilules –

pilules-prosolution-pour-retarder-lejaculation-precocemale-extra-pour-retarder-lejaculation-precoce
viaman-gelules-pour-retarder-lejaculation-precoceviaman-viper-pour-retarder-lejaculation-precoce
priligy-pour-retarder-lejaculation-precoce

– Pompe à air –

eid-pompe-a-air-pour-retarder-lejaculation-precoce

– Spray retardant –

spray-viaman-pour-retarder-lejaculation-precocespray-vigrx-pour-retarder-lejaculation-precoce

– Huile –

huile-vigrx-pour-retarder-lejaculation-precoce

– Lingettes –

lingettes-viaman-pour-retarder-lejaculation-precoce

– Crème –

creme-emla-pour-retarder-lejaculation-precoce