Quelle est la cause de l’érection nocturne douloureuse et comment la traiter ?

erection-nocturne-douloureuse

[Article mis à jour : Mai 2020]
L’érection nocturne douloureuse est une maladie rare. Elle est caractérisée par une douleur pénienne pendant le sommeil.

Une personne qui souffre d’une érection nocturne douloureuse, ne ressent normalement pas de douleur pendant les érections normales. C’est notamment le cas pendant les rapports sexuels.

Tout au contraire, la douleur survient principalement pendant le sommeil paradoxal. Elle entraine souvent des réveils nocturnes.

Par conséquent, cette douleur peut être la cause d’un sommeil fragmenté, Dans certains cas, elle pourra même conduire à une insomnie chronique.

Une érection nocturne douloureuse peut également être associée à d’autres symptômes. Citons à titre d’exemple l’anxiété, la tension, l’irritabilité et la somnolence diurne excessive.

Selon une étude scientifique, l’âge moyen où un homme peut commencer à souffrir d’une érection nocturne douloureuse est de 40 ans.

Jusqu’à présent, ce phénomène n’a pas encore été complètement compris.

Les professionnels de la santé estiment que le délai moyen pour diagnostiquer – d’une façon sûre – cette complication est de 5 ans.

Au cours de cette période, il faut faire de nombreuses consultations chez des urologues et neurologues.

Quelles sont les causes de l’érection nocturne douloureuse ?

les-causes-de-l-erection-nocturne-douloureuseLa cause – ou les causes – de l’érection nocturne douloureuse est encore inconnue.

Avoir des érections pendant le cycle paradoxal du sommeil est une chose tout à fait normale.

On estime que tout homme est susceptible d’avoir 3 à 5 érections par nuit. Mais, elles ne doivent pas être douloureuses !

Une étude publiée en 2005 dans la revue Nature Clinical Practice Urology [1] a suggéré que l’érection nocturne douloureuse pourrait être causée par des :

  • Perturbations du système nerveux entraînant l’hyperactivité et la libération de substances bêta-adrénergiques comme l’adrénaline ;
  • Perturbations de la neurotransmission ;
  • Dommages ou stimulation de l’hypothalamus.

Une autre étude réalisée en 2017 et publiée dans la revue Sexual Medicine [2] suggère que la cause potentielle de ce type d’érection pourrait être un resserrement anormal des muscles du plancher pelvien qui survient pendant le sommeil paradoxal.

Comment traiter l’érection nocturne douloureuse ?

gabapentine-pour-traiter-l-erection-nocturne-douloureuseEn règle générale, une érection nocturne douloureuse disparait peu de temps après le réveil.

D’autre part, uriner ou appliquer de l’eau froide sur le pénis peuvent également aider à faire disparaitre cette douleur.

Une étude [3] portant sur le cas d’un homme de 57 ans atteint de l’érection nocturne douloureuse a constaté que l’application d’un sac de glace sur le pénis pendant le sommeil empêchait l’érection.

Les chercheurs ont aussi découvert qu’une combinaison de gabapentine et de clonazépam, prise environ une heure avant le coucher, minimisait la gravité des symptômes.

Elle réduisait aussi la fréquence des érections nocturnes et améliorait la durée du sommeil.

Un rapport de cas clinique distinct [4] a révélé que la paroxétine a aidé à réduire les réveils associés à l’érection nocturne douloureuse. Pour rappel, la paroxétine est un inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine (ISRS) .

Les auteurs du rapport de cas ont souligné que la paroxétine peut être efficace parce qu’elle a des propriétés sédatives.

Une autre étude [5] a montré que la clomipramine prévient la douleur et les réveils nocturnes chez un homme de 66 ans qui souffrait de l’érection nocturne douloureuse depuis quatre ans.

L’étude d’urologie de pratique clinique de nature mentionnée plus tôt dans cet article a constaté que la clozapine a réduit la sensation de douleur.

Elle a également normalisé la structure de sommeil sans empêcher l’occurrence des érections nocturnes.

Enfin, l’étude publiée dans Sexual Medicine a révélé que la physiothérapie du plancher pelvien aidait à soulager les symptômes de l’érection nocturne douloureuse.

Que faire ensuite ?

Si vous pensez souffrir de l’érection nocturne douloureuse, parlez-en à votre médecin.

Vous devrez peut-être subir une étude du sommeil dans le cadre du processus de diagnostic.

Une étude du sommeil permettra également d’évaluer si vous souffrez d’autres problèmes de sommeil tels que l’apnée obstructive du sommeil. C’est un trouble du sommeil associé à l’érection nocturne douloureuse.

Si cela s’avère être le cas, la thérapie CPAP peut aider.

Auteur

Carl L.
Carl L. est un écrivain, rédacteur, blogueur et chercheur. Ses travaux portent sur le mode de vie, la sexualité et le bien-être. Il s'intéresse également aux problèmes que connaissent les hommes durant leur vie et tente de les aider à trouver des solutions efficaces.

Rejoignez la conversation

Partagez votre avis

Votre email ne sera pas affiché en public.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.