Cet analgésique commun pourrait affecter négativement la fertilité masculine

ibuprofene-et-fertilite-masculine

Ibuprofène et fertilité masculine : est-ce une nouvelle menace pour La reproduction masculine !

L’année dernière, les scientifiques ont découvert que le nombre de spermatozoïdes chez les citoyens des pays occidentaux avait chuté de 50% en 40 ans.

Et bien que les causes de cette chute alarmante soient complexes à définir, de nombreux chercheurs affirment que ce phénomène est principalement dû aux perturbations hormonales.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la relation entre Ibuprofène et fertilité masculine.

Ibuprofène et fertilité masculine : Quoi de neuf ?

Très récemment, un vent de doute souffla sur la relation entre Ibuprofène et fertilité masculine.

Dans une nouvelle étude [1], les scientifiques ont démontré que l’analgésique commun Ibuprofène peut avoir un impact négatif sur la santé testiculaire.

Cela se fait par le biais de la modification de la production des hormones et l’induction d’une condition appelée hypogonadisme compensé, qui affecte la santé reproductive chez les hommes.

« Notre préoccupation immédiate est la fertilité des hommes qui utilisent ces médicaments depuis longtemps », a déclaré le chercheur biomédical David Møbjerg Kristensen de l’université de Copenhague au Danemark.

« Ces composés sont de bons antidouleurs, mais un certain nombre de personnes dans la société les utilisent sans les considérer comme des médicaments appropriés. »

Alors que des recherches antérieures [2] avaient déjà démontré que l’exposition fœtale à l’Ibuprofène et à d’autres analgésiques (comme l’aspirine et le paracétamol / acétaminophène) pouvait être nuisible, on en savait moins sur ses effets potentiels sur les hommes adultes.

En quoi consiste cette étude ?

ibuprofene-et-fertilite-masculine-resultats-de-testsPour déterminer le lien entre Ibuprofène et fertilité masculine, les chercheurs ont recruté 31 participants masculins âgés entre 18 à 35 ans.

L’expérience consistait à administrer à la moitié des volontaires une dose modérée (600 milligrammes, soit l’équivalent de trois comprimés) du médicament pendant six semaines, tandis que l’autre groupe prenait un placebo.

Pour le contexte, jusqu’à 3 200 mg par jour est considéré comme la limite quotidienne maximale pour les adultes par certains sites médicaux.

Sauf que l’expérience a montré que même une petite fraction de cette dose pourrait avoir un effet négatif sur les hommes après seulement deux semaines d’utilisation quotidienne.

La preuve.

Dans les 14 jours, les hommes prenant de l’Ibuprofène quotidiennement ont montré une augmentation des hormones lutéinisantes (qui aident à réguler la production de testostérone).

Ce résultat indique que le médicament avait altéré la fonction testiculaire saine en forçant l’organisme à compenser le manque enregistré dans les niveaux de testostérone.

En d’autres termes, le lien entre ibuprofène et fertilité masculine peut être expliqué par l’augmentation de ces hormones lutéinisantes.

Interprétation des résultats

Bien que cet effet ne soit pas permanent, les chercheurs mettent en garde contre l’utilisation prolongée d’Ibuprofène par les hommes.

Une utilisation prolongée pourrait évoluer vers des affections plus graves qui peuvent entraîner une diminution de la production du testostérone, ce qui pourrait nuire à leur fertilité.

« Il est également préoccupant que les hommes atteints d’hypogonadisme compensé puissent éventuellement progresser vers un hypogonadisme primaire manifeste.

Ce dernier se caractérise par une faible testostérone circulante et des symptômes répandus tels qu’une diminution de la libido, une diminution de la masse musculaire et de la fatigue. » a signalé l’équipe de chercheurs. [3]

Toutefois, les chercheurs ont accueilli favorablement les résultats enregistrés. Ils ont également affirmé que les conséquences les plus alarmantes sont peu probables pour la majorité des gens.

De plus, étant donné que les résultats proviennent d’un petit échantillon, d’autres recherches sont absolument nécessaires pour déterminer d’une façon plus précise le lien entre Ibuprofène et fertilité masculine.

« D’autres études sont nécessaires pour déterminer si cet effet léger de l’Ibuprofène pourrait altérer significativement la fonction testiculaire en termes de testostérone ou de fertilité, après une utilisation à long terme », explique Ali Abbara de l’Imperial College de Londres.

« Les effets étaient très légers, même après six semaines de consommation régulière d’Ibuprofène, qui est d’ailleurs une période plus longue que le délai habituellement recommandé de traitement.

Donc, ces données ne devraient pas concerner les hommes qui prennent occasionnellement de l’Ibuprofène pour soulager la douleur. »

Mais qu’en est-il de ceux dont l’usage n’est pas occasionnel ?

Les résultats ne sont pas encore clairs. Mais étant donné que les athlètes utilisent régulièrement le médicament pour soigner les blessures sportives récurrentes, les experts disent qu’il faut rester conscient de l’existence du risque entre Ibuprofène et fertilité masculine et donc l’utiliser à bon escient et sans abus.

« L’alarme a été soulevée maintenant », a déclaré l’un des membres de l’équipe, Bernard Jégou, de l’Institut de recherche en santé environnementale et professionnelle en France

«Le fait de rappeler aux gens qu’ils ont affaire à des médicaments – et non à choses qu’ils prennent à la légère – ce serait une bonne chose».

Autres articles à lire

Le clitoris : Qu’y a-t-il à savoir sur cet organe féminin mystérieux ?
La meilleure position de sexe pour la stimulation clitoridienne
Tout ce que vous devez savoir sur le point G
Une pompe à pénis pour lutter contre la dysfonction érectile
5 façons dont les suppléments d’oxyde nitrique améliorent votre santé et vos performances
5 façons pour augmenter naturellement vos niveaux d’oxyde nitrique
Quand est-ce que faut-il subir un examen des testicules et pourquoi ?
Quels sont les problèmes communs de prostate les plus fréquents ?
Voici comment devenir meilleur au lit selon les chercheurs
Voici les 10 types de pénis que les femmes adorent (en secret !)…
Les femmes peuvent avoir (au moins) six types d’orgasmes différents
Taille du pénis : une nouvelle étude confirme … nos doutes !
25 choses que les femmes aimeraient que tous les hommes sachent sur le sexe
Les aliments pour un pénis plus gros et plus sain, mythe ou réalité ?
La performance sexuelle et son impact sur la vie intime de l’homme
Contrôler l’éjaculation précoce grâce aux avantages de l’exercice de Kegel
12 traitements naturels de l’éjaculation précoce
Qu’est-ce que Jelqing et comment l’utiliser pour agrandir le pénis ?
La Peyronie : comment l’identifier et comment la traiter ?
Les vérités que vous devez savoir sur la masturbation masculine
10 choses qu’il faut savoir avant d’agrandir son sexe
Comment augmenter la taille du pénis naturellement en utilisant des herbes ?
Les aliments nécessaires pour stimuler le nombre de spermatozoïdes
La Damiana, l'aphrodisiaque naturel pour traiter l'éjaculation précoce et augmenter la puissance sexuelle
Quels sont les effets de la marijuana sur votre vie sexuelle ?
9 façons naturelles d’obtenir un pénis plus gros
Taille du penis : êtes-vous au-dessus ou au-dessous de la moyenne ?
Douleur au penis – Top 5 causes les plus communes chez les hommes
Faible testostérone : Les signes d’avertissement à ne pas négliger
Les questions fréquemment posées (FAQ) au sujet de l’extenseur pénien Phallosan Forte
Les causes communes et les traitements de la baisse de libido chez les hommes
Solutions naturelles et peu coûteuses pour augmenter sa testostérone
Physiologie, Anatomie & Faits inédits sur le sexe masculin
Comment reconnaitre une fracture du pénis et comment la traiter efficacement ?
Contrôler l’éjaculation précoce : les solutions disponibles et à votre portée
Quelles sont les causes de l'éjaculation faible et comment la traiter ?
Pour les hommes seulement : une petite initiation au clitoris, l’organe féminin le plus sensible
L’orgasme féminin : Que veulent les femmes et que doivent faire les hommes ?
Comment réussir à satisfaire votre partenaire même si vous avez un petit pénis ?
Ce qu’il faut savoir sur les huiles essentielles pour la dysfonction érectile
Cet analgésique commun pourrait affecter négativement la fertilité masculine
La dysfonction érectile est-elle un signe précoce de maladies cardio-vasculaires ?
11 aliments aphrodisiaques pour améliorer votre libido
Comment maintenir la santé sexuelle masculine et prévenir les troubles sexuels ?
Les meilleurs aliments pour augmenter la testostérone naturellement
Comment le porno peut-il induire la dysfonction érectile ?
7 signes qui peuvent annoncer une dysfonction érectile imminente
5 façons naturelles de soutenir le traitement de l’hypogonadisme
Comment fonctionne l’érection ?
Où en êtes-vous avec la dépendance sexuelle ? Êtes-vous accro au sexe ?
Qu’est-ce que la prostate et quelle est sa fonction ?
Les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) à surveiller
Qu’est-ce que l’Épididymite ou l’inflammation de l’épididyme ?
Quelle est la cause de l’érection nocturne douloureuse et comment la traiter ?
Est-il normal d’avoir des testicules de tailles différentes ? Et quand faut-il s’inquiéter ?
Qu’est-ce que la torsion testiculaire ? Comment la prévenir et la traiter ?
previous arrow
next arrow
PlayPause
Slider

Auteur

Carl L.
Carl L. est un écrivain, rédacteur, blogueur et chercheur. Ses travaux portent sur le mode de vie, la sexualité et le bien-être. Il s'intéresse également aux problèmes que connaissent les hommes durant leur vie et tente de les aider à trouver des solutions efficaces.

Rejoignez la conversation

Partagez votre avis

Votre email ne sera pas affiché en public.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.